Akira Toriyama·Dragon Ball Super·Littérature·Manga·Toyotaro

Dragon Ball Super Tome 6 : le rassemblement des super combattants ! – Chronique

9782344033623-001-T

Dragon Ball Super – Tome 6 : Le rassemblement des super combattants !

Scénario : Akira Toriyama.

Dessin : Toyotaro.

Editions : Glénat.

Collection : Shonen.

Nombre de pages : 192.

Date de parution : 6 février 2019.

Genre : Shonen.

Quatrième de couverture :

Le « tournoi du plus fort » organisé par Zen-o est sur le point de commencer !! A la fin du match de présentation disputé par les dieux de la destruction, les règles de la compétition sont fixées : l’univers gagnant sera épargné tandis que les autres seront annihilés. Pour participer, Goku va devoir sélectionner les dix meilleurs guerriers de l’univers 7 (hormis les dieux) et constituer une équipe de choc.

Mon avis :

Critique publié à l’origine le 13 mars sur Facebook.

Ce sixième tome rassemble les chapitres 29 à 32 du manga, son contenu est très intéressant. Nous allons voir ça ensemble. Attention, il y a des spoilers !

Ce tome débute par la suite du combat entre les 12 dieux de la destruction, chacun démontre ses capacités. Très vite les Zen-o commencent à s’ennuyer, Goku leur propose un match avec Toppo, le disciple de Vermoud, le dieu de la destruction de l’univers 11. Goku perd et son adversaire lui annonce qu’il connait un homme du nom de Jiren (un extraterrestre gris) plus fort que lui. L’affrontement satisfait les deux souverains, leur subordonné le grand prêtre annonce les règles de la compétition officielle qui se tiendra dans 48 heures. Tout les univers vont partir à la recherche de leurs 10 combattants pour le tournoi qui décidera du sort de chaque univers.

L’univers 11 est mis en avant, on voit Vermoud qui complote et Toppo qui part cherché Jiren et les autres Pride Troopers sur la planète Bath. On nous présentes ses justiciers galactiques qui protègent les habitants contre des menaces divers (créatures,ect). Jiren dégage une aura mystérieuse.

Cabbé, le saiyen de l’univers 6, que nous avions déjà aperçus lors du tournoi entre les univers 6 et 7, va aller sous l’ordre de Champa, sur sa planète Sadara pour recherché des saiyens surpuissants pour le tournoi. Il tombe sur deux jeunes femmes, l’une au caractère bien trempé et l’autre plus timide. Elles s’appellent Caulifla et Kale.

Goku de son coté arrive à convaincre malhonnêtement 8 combattants, en leur promettant de l’argent,ect. Notre héros va voir le dieu de la terre Dendé pour localisé C-17. Dendé en profite pour lui annoncé que Buu à été réincarné, comme il la souhaité avant de lui lancé son Genkidama qui à tué cette ennemi . Le jeune terrien s’apelle Uub et Goku devra l’entrainé dans quelques années.

C-17 est un des personnages apparue pour la première fois dans l’arc cyborg et c’est le frère de C-18. Après un bon combat avec Goku et un développement sur sa vie après l’affrontement avec Cell, la créature qu’il l’avait absorbé, il rejoint le groupe.

Enfin, Buu est envisagé pour le tournoi sauf qu’il est entré dans sa phase d’hibernation et ne se réveillera que dans… quelques mois… Pour trouver le dernier combattant,Goku à une idée qui ne plaira pas à tous le monde… Le retour de Freezer. Nos amis partent pour le tournoi pendant que Bulma et les enfants restent sur Terre.

Un bon tome agréable à lire, bien mise en scène et riche en contenu. Les dessins sont de bonne facture, rien de transcendant, mais bon dans l’ensemble.

Merci de m’avoir lu. N’hésitez à me suivre pour ne pas raté mes prochaines critiques, à commenter et partager. Et à me suivre sur les réseaux sociaux.

Note :

3,5/5 !

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s